L'actualité du vin

Vin et appellations : un point sur la réglementation européenne

Divers
15 avril, 2013

C'est en 2009 que la commission européenne ainsi que l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) ont mis au point une clarification des appellations et dénominations du vin. La France est sûrement le pays le plus complexe en termes d'appellations et de classifications de ses vins, et le consommateur lambda a du mal à se repérer. Il s'agit donc de clarifier mais également d'uniformiser ces informations au niveau européen.
 
Normes européennes appellations

Les vins se divisent en deux catégories : ceux avec une indication géographique et ceux sans.
Ces vins ayant une indication géographique se répartissent soit en IGP soit en AOP.

IGP, ou Indications Géographiques Protégées, vient remplacer ce que l'on appelle Les Vins de Pays. AOP, Appellations d'Origine Protégée, remplace désormais le fameux AOC.  
Quant aux Vins de Table, ils deviennent les Vins de France.
 
A noter que les VDQS (Vins Délimités de Qualité Supérieure) sont destinés à disparaître, ils doivent obligatoirement choisir entre IGP ou AOP.
 
Mais une petite nouveauté a fait son apparition l'année dernière. De nouvelles dispositions ainsi qu'un règlement concernant l'agriculture biologique ont fait naitre la certification "Vin Biologique". Un domaine peut ainsi prétendre à cette certification s'il répond aux nouvelles normes. Le plus ? Contrairement à la mention "Obtenu à partir de raisins issus de l’agriculture biologique ", celle-ci concerne directement l'élaboration du vin, par une restriction de certaines pratiques et de procédés.

Vous l'avez certainement remarqué sur certaines étiquettes, mais cette transition est toujours en cours.
 
Pour rappel, voici les mentions obligatoires devant figurer sur l'étiquette d'une bouteille de vin :
 
- la dénomination de vente
- le TAVA (Titre Alcoométrique Volumique Acquis)
- la provenance
- le volume nominal
- le nom de l'embouteilleur
- numéro du lot
- les allergènes
- le message sanitaire
- la teneur en sucre
 
D'autres mentions comme le millésime, les cépages, les méthodes de production ou encore l'exploitation agricole ne sont pas obligatoires mais sont tout de même réglementées.

​Article rédigé par Morgane B.
​​

 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.