L'actualité du vin

Vin, veau et Pentecôte

Divers
17 mai, 2013

La Pentecôte, c'est dimanche ! On vous épargnera un grand historique sur cette journée qui se poursuit par un lundi férié (si vous êtes chanceux). Le fait est qu'en ce jour il est une tradition culinaire : le veau ! Précisons toutefois que cette "tradition" ne prend sa place que dans les années 90, à l'initiative de la Confédération Française de la Boucherie. La fête religieuse n'impose aucun met précis. 

Accord veau et vin PentecôteAlors si vous décidez de cuisiner le veau, suivez nos quelques conseils pour l'accorder à merveille avec un vin

Le veau est une viande blanche. Ce qui veut dire que, globalement, elle a l'avantage de permettre un maximum d'accords. Osso bucco ? Rôti de veau ? Blanquette ? A première vue, les vins blancs, vins rouges et vins rosés ont tous leur place aux côté de ces mets. 



Côté vin blanc, choisissez-le avec de la matière, de type Marsanne de la Côtes-du-Rhône, ou encore un Pinot Gris d'Alsace :

- Le Blanc Millésime 2011Domaine Turner Pageot
- Le chêne marchand Millésime 2011 - Domaine François Crochet
- Pinot Gris Kefferberg Millésime 2010 - Domaine Brand & Fils
Crozes-Hermitage 2010 - Domaine Laurent Habrard

Si vous préférez allier votre veau avec un vin rouge, choisissez-le peu tannique, sinon il risque de prendre le dessus sur le plat :

- 1er cru « La Fussière » Millésime 2011 - Domaine Chevrot
- 1er cru « Les Clos Roussots » Millésime 2011- Domaine Chevrot
- Le Vivier Millésime 2007 - Domaine des Huards
- La Montée de l'Epine Millésime 2010 - Domaine Philippe Delesvaux

Enfin, il est également possible de trouver son bonheur parmi les vins rosés :

- Le 48H Millésime 2011- Domaine Turner Pageot
- L'irréductible Millésime 2012 - Domaine de la Bégude

Très week-end à tous !

Article rédigé par Morgane B.

 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.