L'actualité du vin

Arnaque, fraude et vin

Divers
30 mai, 2013

Arnaque fraude et vin Le monde du vin est devenu un univers impitoyable (oui, comme dans le générique de Dallas) et de plus en plus concurrentiel. On voit désormais arriver sur le marché, des vins étrangers, venus d'Europe, d'Amérique du Sud ou encore d'Australie. La concurrence qui fait rage se fait de plus en plus ressentir. Le reportage de France 5, "Fraudes dans les vignobles", diffusé dimanche 26 mai, retrace très bien cette atmosphère.
 
Les GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) ont très bien compris l'importance du vin. Plusieurs rayons sont consacrés au nectar. Alors quand le consommateur lambda décide de s'aventurer dans cette jungle, il se perd. En même pas une minute, il doit ressortir de l'allée avec une bouteille en poche. Il est donc à la recherche d'un signe distinctif l'informant de la qualité du vin. Pour cela, les GMS ont tout prévu : les médailles. Là, le consommateur se dit qu'il y a eu concours et donc que le vin a été noté par un juré. Pour lui, c'est un critère de qualité parmi tant d'autres. Pour certains, c'est une action purement marketing. Au final, que savons-nous de ces médailles attribuées aux bouteilles, de ces concours et même de certains labels (créés par les marques elles-mêmes) ? Pas grand-chose, c'est le flou total.
 
Le monde du vin tourne mal, mais il ne faut pas jeter la seule pierre aux GMS. Le Languedoc, première région viticole de France à l'export, a récemment fait la Une : des négociants auraient vendus vers les Etats-Unis, du vin usurpant le terme "pinot". Un véritable coup dur ... Ou encore, ce viticulteur de Saint-Aignan condamné pour avoir vendu du moût sous l'appellation rosé de Loire alors qu'il s'agissait d'un Vin de Table. 
 
Le reportage diffusé sur France 5 fait également un zoom sur les pratiques de certains guides spécialisés, dont les français raffolent : Gault & Millau, Gilbert & Gaillard ou encore Bettanne & Desseauve. Certains guident n'hésiteraient pas à vanter les mérites de certains vins ou domaines viticoles quand ces derniers y achètent de l'espace publicitaire. Ainsi, les commerciaux mettraient la pression aux journalistes afin qu'ils attribuent une bonne note aux bons clients …
 
Internet - fraude
Fraude également sur Internet avec la très médiatique affaire de 1855.com. Le site a en effet des problèmes récurrents à livrer le vin acheté par leurs clients (et c'est peu dire), et cela même après plusieurs années. Tribunaux, procès, articles de presse … la réputation est entachée, la confiance aussi. Et parce que l'attirance de l'argent est forte, un autre site, ChateauOnline.com, s'est récemment retrouvé devant les tribunaux … site appartenant à 1855.com.
 


Le vin est depuis des années devenu un produit de luxe, attirant ainsi les convoitises du monde entier. Certaines personnes n'hésitent pas à fabriquer de fausses bouteilles de Grands Crus. C'est munies d'un sacré culot qu'elles vont même jusqu'à les vendre dans de prestigieuses salles de vente. Rudy Kurniawan (résident aux Etats-Unis), faussaire hors-pair et reconnu comme expert en vin, se retrouve prit à son propre piège lorsqu'il tente d'écouler aux enchères des Grands Crus du Clos Saint Denis millésimés entre 1945 et 1971. Or, le domaine a commencé à en produire qu'à partir de 1982. Autre grand scandale avec l'allemand Hardy Rodenstock, soupçonné de fabriquer de faux Petrus, Yquem ou encore Margaux (rien que ça). Il aurait même vendu une bouteille de Château d'Yquem à un américain pour 500 000$.

Finissons par une note positive. (re) Découvrez Michel-Jack Chasseuil, collectionneur unique en son genre qui, en 40 années, a amassé des milliers de précieux flacons qu'il entasse dans  une cave creusée par lui-même. Il s'agit d'une collection "unique en son genre", "extraordinaire" ou encore "la plus belle du monde". Lui, les contrefaçons il ne connaît pas. A l'époque, l'engouement pour le vin était moindre et les fausses bouteilles n'existaient pas. Pas un mot de plus, on vous laisse admirer sa cave (attention les yeux). Pour voir la vidéo, cliquez ici

Article rédigé par Morgane B.
​​

 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.