L'actualité du vin

Chiffres : les consommateurs de vin français

Divers
30 mai, 2013
 
Baromètre SOWINE / SSI 2013

Le fameux baromètre SOWINE/SSI édition 2013 est paru ce mois-ci.  On y apprend un peu plus sur le rapport qu'ont les français avec le vin.

Ils sont de plus en plus nombreux à se rendre sur les sites internet des producteurs de vins afin d'y trouver des informations. Ceci va du plus simple, comme les coordonnées (à 85%), mais aussi des informations sur les différentes cuvées (78%) ou encore pour y trouver des accords mets et vins (72%). Egalement, les consommateurs français vont chercher par cette interface, un contact direct avec le vigneron, afin d'échanger avec lui. Ils sont 74% contre 68% en 2012 à vouloir cet échange avec le producteur de vin ou de champagne.

Vous l'aurez compris, il est aujourd'hui important d'informer au mieux les internautes. Le web est pour eux une source d'information facile d'accès. Encore faut-il qu'ils tombent sur les informations qu'ils cherchent, et les bonnes ! Une présence (contrôlée) sur la toile est devenue une étape essentielle afin de satisfaire le consommateur dans sa soif d'informations.

Toujours sur internet, l'étude révèle que les français sont désormais 10% à acheter en ligne. Ce qu'ils préfèrent ? Acheter directement sur le site du producteur (à 54%). Viennent ensuite les sites de ventes privées, les cavistes en ligne et les sites de vente aux enchères.

Et pour faciliter l'accès au web, les français sont de plus en plus nombreux à s'équiper en smartphone et tablettes, permettant ainsi de trouver des informations ou d'acheter  en ligne tout en étant mobile. La moitié des français possède un smartphone et 21% possèdent une tablette.

Retrouvez le Baromètre SOWINE/SSI 2013 complet ici
 
 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.