L'actualité du vin

Une réconciliation du vin avec Internet ?

Divers
27 septembre, 2013

Jeudi 27 septembre 2013, nous prenions connaissance du site Vin & Société et de sa campagne d'interpellation baptisée Ce qui va vraiment saouler les Français. Loin d'être les seuls à découvrir ce site bien foutu, il a fait le tour de la toile en quelques heures et cumulé 70 000 visiteurs sur la seule journée de jeudi (sachant que le site a été lancé le jour-même dans la matinée).
 

Le sujet de cette effervescence massive (et unanime ?) : les recommandations de la MILDT (Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la toxicomanie) dans le cadre du plan de lutte contre la drogue et les conduites addictives. En clair, 5 mesures annoncées ou envisagées contre le vin étaient pointées du doigt sur le site de Ce-qui-va-vraiment-saouler-les-Français :
  1. Interdiction de parler du vin sur Internet
  2. Interdiction de parler positivement du vin dans les médias
  3. Taxation du vin au nom de la santé publique
  4. Radicalisation du message sanitaire
  5. Durcissement des mentions sanitaires sur les étiquettes
Le site en question se fait le porte-parole des "500 000 acteurs de la vigne et du vin". C'est toute la filière viticole qui a suivi le mouvement : vignerons, blogueurs, cavistes, syndicats, etc. …
 
Et ce gros bruit soudain a dû remonter aux oreilles de certains, puisque la mission interministérielle a (très vite) publié une nouvelle version jeudi après-midi. Selon elle, la mesure numéro 1 ne devait pas figurer sur le plan gouvernemental, et l'a donc supprimé. Elle met en avant une erreur … de copier-coller. Vous avez bien lu. Alors, s'agit-il d'une réelle erreur inattentive et humaine ou bien d'une marche arrière et d'une façon d'apaiser les tensions face à la mobilisation de masse ? A chacun son jugement.
C'est un soulagement en tout cas pour les acteurs de la filière vin, qui ne restent pas dupes pour autant et clament sur les réseaux sociaux  "de ne pas baisser la vigilance".
 
Dans un communiqué, Vin & Société revient sur le caractère aberrant de cette erreur, et met en avant le fait que ce plan gouvernemental avait été préalablement adopté et mis en ligne par le gouvernement.
 
La suite du programme ? Ne pas oublier que même si la mesure 1 a été supprimée, il reste encore 4 de ses congénères, qu'un bon nombre de professionnels du vin compte bien faire supprimer …
 
Retrouvez ici la version corrigée du Plan gouvernemental de lutte contre la drogue et les conduites addictives.

EDIT du 07/10/2013 : la mesure 3 citée ci-dessus a également été mise en suspens. Le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll s'est vu rassurant concernant la taxation du vin, et ce, à plusieurs reprises. Il a notamment déclaré lors d'un déplacement à Cahors (le 28 septembre) : "je démens toute idée de taxation sur le vin pour 2014". 

​Rédaction : Morgane B.

 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.