L'actualité du vin

Le French Paradox

Divers
07 novembre, 2013
 
vin blanc et vin rouge

On a tous le souvenir d'avoir entendu une fois de la bouche de la vieille dame du village ou de l'arrière grand-oncle : "un verre de vin c'est bon pour la santé !". Loin d'être un mythe, cette affirmation est bel et bien constatée !
 
C'est ce que l'on nomme French Paradox, soit une consommation de vin, modérée et régulière, entrainant des effets positifs et notamment une réduction des risques de maladies cardiovasculaires.
 

Comment est né le French Paradox ?

D'un constat et d'une observation statistique.
Arrivé dans les années 50 au Canada pour étudier, Serge Renaud commença dès l'université à définir les relations complexes entre nutrition et cardiologie. C'est en étudiant les différents alcools que les propriétés du vin se sont peu à peu imposées.
En 1991, il est le premier avec son équipe à prouver que le vin bu de manière modérée est bon pour la santé. Il expliquera plus tard avoir comparé une population française avec une population américaine, identiques à l'époque en terme de régime alimentaire riche en lipides et des facteurs de risques. Les français avaient un taux de décès par maladies cardiovasculaires inférieur aux américains. Comment expliquer cette différence ? Par le fait qu'en France, nous consommons modérément du vin et un peu tous les jours. Ce fut la naissance du French Paradox.
 

Comment expliquer le French Paradox ?

En France, nous consommons du vin couramment mais modérément, et c'est ce qui nous protège. Les polyphénols présents dans le vin, et plus précisément dans la peau et les pépins du raisin, possèdent des vertus antioxydantes. Elles ont pour effet de fluidifier le sang et donc d'empêcher que les artères se bouchent. Les polyphénols produisent du monoxyde d'azote ce qui va avoir un effet vasodilatateur. Et quel vin est le plus concerné par ce phénomène ? Le vin rouge !
Le vin possède également des vertus contre certains cancers.
 

Les conséquencesDégustation vin rouge

En 1991, alors que Serge Renaud est revenu à Lyon, la chaîne américaine CBS lui consacre un reportage. L'image du vin va alors changer. Cette boisson, qui était jusqu'à présent synonyme d'alcoolisme, va être vue comme bonne pour la santé.
 
Aux Etats-Unis, une académie fondée par une association de cardiologues sera baptisée du nom de Serge Renaud.
 
Suite à ses découvertes, on observa une explosion de la consommation de vin, et notamment de vin rouge, aux Etats-Unis mais aussi en Asie.
 
Celui que l'on nommait le père du French Paradox s'est éteint le 28 octobre 2012 à l'âge de 85 ans.
 
 
Les effets du French Paradox furent confirmés par de nombreuses recherches et tests scientifiques au cours des dernières années. Il est essentiel de rappeler que les effets positifs du vin se font ressentir si la consommation est modérée, consommation établie par les experts de l'OMS de la manière suivante :
 
     * 21 verres par semaine maximum pour l'homme (3/jours)
     * 14 verres par semaine maximum pour la femme (2/jours)
     * 1 jour d'abstinence par semaine
     * une limite de 4 verres lors d'une occasion ponctuelle

Sur ce, bonne dégustation ! 
 
Dégustation vin yoga
 
Rédaction : Morgane B.
 
 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.