L'actualité du vin

La loi Evin : un frein pour le commerce du vin ?

Divers
10 juin, 2015
Un article publié ces derniers jours sur le site du Figaro.fr a été consacré à une interview du journaliste du Point Jacques Dupont à propos de a loi Evin et de la façon de lutter contre l’alcoolisme. Nous avons donc choisi de résumer cet échange afin de vous présenter son point de vue partagé par un grand nombre d’experts et de professionnels du vin.


Jaques Dupont est aussi l’auteur de l’essai Invignez vous ! qui s’insurge contre certains éléments de la loi Evin qui nuit sérieusement au commerce viticole.
  

L’auteur et journaliste commence d’abord par exposer le paradoxe entre notre pays et sa culture gastronomique et viticole et la législation européenne concernant l’alcool qui apparait comme la plus restrictive.

Il regrette fortement que tout reportage ou documentaire positif sur le vin à la télévision ou à la radio soit perçu comme incitation à l’alcoolisme dans le même pays référence mondiale en matière viticole et qui produit les plus grandes différenciations entre les cépages et les cultures. Il lui semble curieux de présenter une de nos richesses comme un poison.
Cela nuit non seulement au commerce du vin et donc à l’économie mais également à notre culture et notre patrimoine.


 Il ne milite clairement pas pour l’abus de l’alcool pour autant mais évoque plutôt le principe d’éducation à la dégustation de vin.
Il pense que par exemple des cours de gastronomie dans les classes ou la visite de vignobles initieront davantage les gens et les jeunes à la dégustation de vin plutôt qu’à une consommation excessive.
 

Il développe cette idée en expliquant que les terres sur lesquelles sont situées le plus de vignobles français ne sont pas celles présentant le plus fort taux d’alcoolémie.

Ce point de vue se défend et donne à réflechir sur nos lois et notre façon de gérer nos produits et notre valeur.
 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.