L'actualité du vin

VE2F arrete la publication de sa lettre d'information sur le vin

Événements
01 septembre, 2015
L'équipe VE2F a fait un pari qui malheureusement ne sera pas réussi.

Après quatre ans d'existence, de forts investissements humains et financiers l'actionnaire principale la SAS AGRI-INVESTISSEMENT décide de stopper ses financements.

L'objectif de créer de l'information indépendante émanant des vignobles et d'apporter les services internet à une communauté de domaines indépendants n'a été qu'en partie atteint.

250 domaines sur tout le vignoble français ont souscrit et apprécié les services de VE2F. Mais pour rester indépendant c'est à dire sans vendre de pub ni des fichiers d'adresses il faut que les domaines contribuent aux charges.

Même à minima l'esprit paysan et individuel l'a emporté, difficile en dehors des offres institutionnelles de se projeter et d'agir en prenant en charge une partie de son image de marque par la communication.

Difficile de prendre des outils innovants qui n'existent pas couramment
Difficile de payer un service jugé immatériel.

Fort est de constater que le domaine viticole reste un actif capitalistique important avec une très faible rentabilité, tout à fait le contraire des majors de l'internet.

Fort est de constater que la distribution du vin va continuer à se concentrer à travers les coopératives et grosses maisons de négoces qui eux mêmes deal avec la GD toujours autant présente auprès des consommateurs.

Fort est de constater que l'internet pour le vin n'a pas trouvé sa voie aujourd'hui, aucune success story mais beaucoup de perte à venir d'après notre actionnaire.

VE2F n'est même pas à vendre, sa communauté sans animation va se dégrader et disparaitre...si un seul individu pense que cette analyse est fausse qu'il n'hésite pas et qu'il se manifeste auprés de VE2F.

Le Président de VE2F
 
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette actualité
Vous devez être connecté ou vous inscrire pour pouvoir participer aux commentaires.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.