AOC Beaumes de Venise

Histoire

La spécificité du milieu naturel de « Beaumes-de-Venise » est confirmée, dès 1945, par la reconnaissance de l’appellation d’origine contrôlée « Muscat de Beaumes-de-Venise ».
Pour sa production de vins secs, la commune de Beaumes-de-Venise est intégrée dès 1957 dans la zone géographique de l’appellation d’origine contrôlée « Côtes du Rhône ».
En 1979, l’appellation d’origine contrôlée « Côtes du Rhône Villages » complétée par la dénomination géographique « Beaumes de Venise » est reconnue sur le territoire des communes de Beaumes-de-Venise, Lafare, La Roque-Alric et Suzette.
La notoriété des vins se développe et est confirmée par un niveau de prix supérieur à la moyenne des prix de l’appellation d’origine contrôlée « Côtes du Rhône Villages » et par une production croissante (12000 hectolitres en 1990, 20000 hectolitres en 2000).
Cette notoriété est consacrée en 2005 par la reconnaissance, pour les vins rouges, de l’appellation d’origine contrôlée « Beaumes de Venise ».
En 2010, le vignoble de « Beaumes de Venise » couvre 580 hectares, pour une production moyenne annuelle de 20000 hectolitres, en vin rouge uniquement.

Sols

Originaire du "trias", les sols sont composé de sable, de calcaire, de marne, de gypse et d'argile. 

Climat

Climat méditerranéen avec des saisons sèches et deux saisons pluvieuse. Le climat offre un mistral qui assainit le vignoble, la saison des pluies qui est très marquée, des températures chaudes en été et un hivers doux.

Cépages

Syrah, bourboulenc, brun argenté, carignan , cinsaut , clairette , clairette rose , counoise , grenache blanc , grenache gris , marsanne, mourvèdre, muscardin, piquepoul blanc, piquepoul noir, roussanne, terret noir, ugni blanc , viognier.

Sources:INAO
.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.