AOC Bellet

Histoire

Sous la révolution, le hameau de Saint-Roman de Bellet, au coeur de l’Appellation fut baptisé «Bacchus», témoignant de la vocation viticole de cette région. Le phylloxera et les deux guerres mondiales entrainèrent une chûte spectaculaire des superficies en vigne et les producteurs se tournèrent vers la culture de l’oeillet de Nice, plus lucrative. La production se maintiendra surtout grâce aux efforts d’un négociant en vins qui reconstitua un vignoble à partir de 1946.

Sols

Le sol des terrasses est d’origine pliocène supérieur, constitué de poudingues et de galets roulés formés de grès. Le ciment est généralement sableux, peu résistant. La dominante des grès donne des sols composés de 80 % à 90 % de sables grossiers ou fins.

Climat

La moyenne pluviométrique annuelle est de 830 mm avec un fort ensoleillement. La présence de la vallée du Var permet la circulation des vents : le vignoble est soumis, la nuit, à la brise marine. Le méso-climat spécifique induit des vendanges tardives qui donnent aux vins de Bellet un caractère plus septentrional que méridional.

Cépages

Braquet, folle , cinsault, grenache N, cépages blancs, rolle, roussane, spagnol, mayorquin, clairette, bourboulenc, chardonnay, pignerol, muscat à petit grain.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.