AOC Les Baux de Provence

Histoire

De l’arrêté du 23 janvier 1956 définissant le VDQS « Coteaux des Baux de Provence. » jusqu’à la possibilité d’utilisation de la dénomination « Les Baux de Provence » prévue dans le décret du 24 décembre 1 985, l’identité particulière de la région des Baux de Provence a donc été régulièrement reconnue, identité à l’image de la Citadelle, fondée sur les ruines d’un oppidum gaulois et qui veille aujourd’hui sur la prospérité des vignes et des oliviers qui l’assiègent pacifiquement

Caractéristiques

vins rosés : généralement structurés et rustiques avec des caractères fruités, floraux ou empyreumatiques. vins rouges : charnus, robustes, charpentés avec une bonne réserve tannique anoblie pour l’élevage ; notes végétales (romarin, tabac) évoluant vers des notes de fruits noirs ou animales (ambre, gibier).

Sols

La Chaîne des Alpilles se caractérise par la présence homogène du Crétacé supérieur et du Miocène. Les épandages de pente et colluvions sont caractéristiques de la région. Ils sont très caillouteux ; on les trouve sous forme de glacis, cônes de dejection, éboulis ou grèzes litées. Ces dépôts caillouteux d’origine cryoclastique (würmiens ou postwürmiens) sont très caractéristiques de cette région.

Climat

La moyenne des pluies se situe entre 550 et 680 mm. L’insolation varie de 2 700 à 2 900 heures. C’est un secteur peu gélif, plus chaud et plus précoce que l’ensemble du secteur des Coteaux d’Aix.

Cépages

Grenache , mourvèdre , syrah, cinsault, counoise , carignan, cinsault, carignan, cabernet.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.