AOC Muscadet

Histoire

La vigne est présente dans la région nantaise depuis l’antiquité : l’extension de sa culture à l’ensemble du Pays Nantais remonte à l’édit de l’empereur romain Probus. L’Empire romain démantelé, les abbayes prennent le relais et protègent le vignoble. Moines en vadrouille et soldats au retour de campagne l’enrichissent de nouveaux cépages. Banni de Bourgogne au XVIème siècle, le cépage Melon arrive en 1635 en Pays Nantais, où il prend le nom de Muscadet. Son extension survient après le terrible hiver de 1709 car ses souches résistent bien aux gelées hivernales. Pour défendre la qualité de leurs vins, les producteurs de Muscadet obtiennent dès 1936 la reconnaissance des AOC sous-régionales « Muscadet de Sèvre et Maine » et « Muscadet des Coteaux de la Loire », suivies en 1937 par l’AOC régionale « Muscadet ». L’AOC « Muscadet Côtes de Grandlieu » est reconnue en 1994.

Caractéristiques

Vins blancs secs à robe pâle à reflets verts, les arômes sont souvent de type floral ou fruité, quelquefois minéral. Pour l’ensemble des appellations il peut être produit des vins avec mention sur Lie. Vinifiés sur lies, les vins acquièrent un très léger perlant de gaz carbonique naturel ainsi qu’un bouquet et une fraîcheur caractéristique. De plus, l’autolyse des levures au cours de l’élevage rend les vins plus moelleux, accentue leur finesse et développe leur bouquet

Sols

Le vignoble nantais repose sur des terrains cristallins d’origine métamorphique ou éruptive mis en place entre le précambrien et le paléozoïque supérieur. D’une façon générale, les formations constituant le socle sont des gneiss, des micachistes, des roches vertes (gabbros, amphibolites …) et dans une bien moindre proportion des granites.

Climat

Le vignoble nantais bénéficie d’un climat de type océanique tempéré. La pluviométrie moyenne annuelle est de 780 mm, assez bien répartie sur toute l’année. La température moyenne annuelle est de 12° C avec un minimum de 5° C en janvier et un maximum de 19° C en juillet ; l’amplitude thermique diurne est d’autant plus réduite qu’on se rapproche de l’océan ou de la Loire. L’ensoleillement est en moyenne de 1 900 heures par an, très concentré sur la période de végétation (plus de 1 300 heures d’avril à septembre). Le climat est également caractérisé par d’importantes variations dans les précipitations et surtout l’ensoleillement d’une année sur l’autre ; il marque beaucoup les millésimes. La douceur des températures printanières entraîne un débourrement précoce qui accentue les risques des gelées de printemps. L’arrière saison est aléatoire du fait des perturbations associées aux marées d’équinoxe d’automne.

Cépages

Melon de Bourgogne..

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
La consommation de boissons alcoolisés pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l'enfant.